Assurance de prêt investissement locatif

Economisez sur votre assurance de prêt de façon futée !

Conseiller très professionnel et à l’écoute ! Je recommande

Rapide, efficace et une équipe très sympa. What else !

Le téléconseiller a su répondre au mieux à mes attentes, et je recommande fortement. Le contrat proposé est bien moins cher que l’ancien !!

+ de 10 000 clients

nous font confiance pour trouver leur assurance de prêt

4.5/5 sur 22 avis Google

Assurance de prêt investissement locatif

Comme vous le savez, un crédit immobilier, qu’il soit octroyé pour l’achat d’une résidence principale ou dans le cadre d’un investissement locatif, fait toujours l’objet d’une souscription d’assurance emprunteur. Bien évidemment, vous êtes totalement libre du choix de votre assurance emprunteur. 😏

 

Alors, quelle est la recette d’un investissement locatif bien couvert ? Quelles garanties souscrire ?

Si comme pour nous, le suspense est intenable, continuez à nous lire 😉

Qu’est ce qu’une assurance de prêt pour investissement locatif ?

L’assurance de prêt pour investissement locatif n’est en fait pas bien différente de l’assurance de prêt immobilier classique si ce n’est que la couverture sera spécialement pensée en conséquence. Pour rappel,  l’assurance de prêt, aussi appelée assurance emprunteur, est un mécanisme de sécurité pour l’emprunteur et le prêteur en cas de situations inattendues qui pourraient entraver le remboursement du prêt.

Contrairement à l’assurance de prêt immobilier classique liée à l’achat d’une résidence principale, l’assurance de prêt pour un investissement locatif peut être adaptée en fonction de cette situation particulière. En effet, il n’est pas rare que certaines garanties proposées dans l’assurance de prêt pour une résidence principale soient allégées, voire supprimées lorsqu’il s’agit d’un investissement locatif. Par exemple, les banques comprennent qu’un revenu locatif sera perçu par l’emprunteur, ce qui peut conduire à une certaine souplesse en termes de garanties. Généralement, seules les garanties PTIA et décès seront requises.

L’assurance emprunteur est-elle obligatoire lors de ce type d’emprunt ?

Si vous envisagez un prêt immobilier pour investissement locatif, la question de l’assurance emprunteur peut rapidement prendre une place centrale. Tout d’abord, il est important de comprendre que même si aucune loi spécifique n’impose l’assurance emprunteur pour ce type de prêt, les banques la rendent généralement inévitable.

En effet, dans un objectif de sécurisation du prêt, les banques insistent pour que vous souscriviez à une assurance emprunteur. Cette protection leur assure de récupérer la somme prêtée, même en cas de défaillance du débiteur. Pour un investissement locatif, la logique est confirmée – même si les banques tendent à être moins exigeantes sur les garanties, en raison du potentiel d’un loyer couvrant partiellement ou intégralement les remboursements.

Délégation d'assurance avec Wily : la solution pour une couverture élargie à moindre coût

La délégation d’assurance offre une alternative avantageuse au contrat de groupe proposé par votre banque prêteuse. Elle vous permet d’obtenir une couverture sur mesure, généralement moins coûteuse, qui répondra plus précisément à vos besoins. Cependant, cela implique de comparer les offres et de comprendre quelles garanties sont nécessaires pour votre situation spécifique.

 

Choisissez librement l’assurance de votre emprunt 

Parce que le coût d’une assurance de prêt s’avère parfois très élevé, il est impératif de la choisir avec soin. En effet, vous être libre de choisir votre assurance emprunteur, et donc de ne pas choisir le contrat d’assurance proposé par l’établissement prêteur.

Ces contrats groupes sont généralement plus coûteux et moins couvrants. De plus, ils sont souvent basés sur des standards d’âge, de situation de risque et ne sont pas nécessairement adaptés à votre situation.

En vous tournant vers un contrat extérieur et spécialisé, par exemple et au hasard 😉 : le contrat proposé par Wily, vous pouvez réaliser de belles économies tout en étant bien couvert. 😏 C’est une excellente nouvelle pour votre portefeuille et pour le coût total de votre investissement.

 

Et n’oubliez pas, qu’aujourd’hui, grâce à la loi Lemoine du 28 février 2022 « pour un accès plus juste, plus simple et plus transparent au marché de l’assurance emprunteur », vous pouvez changer d’assurance emprunteur à tout moment même si vous avez déjà commencé à rembourser votre prêt immobilier.

 

Pourquoi assurer votre emprunt avec l’offre Wily  ?

Wily vous permet d’assurer aussi bien votre prêt immobilier pour votre résidence principale que celui de votre investissement locatif en répondant à 100% aux exigences bancaires.

 

Et ce n’est pas tout ! Une autre bonne nouvelle ? Eh bien oui !

 

Sachez que le contrat que nous proposons a été créé pour répondre également aux besoins spécifiques des emprunteurs expatriés et autres résidents hors de France.

 

Pour les personnes qui résident en Union Européenne, dans les Collectivités d’outre mer et en Nouvelle Calédonie, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Chine, à Singapour, à Hong Kong, aux Émirats-Arabes-Unis, la constitution du dossier pour le contrat proposé par Wily, se fait entièrement en ligne. De plus, la signature de ce contrat se fait également via une signature électronique. Vous n’avez absolument pas besoin de vous déplacer. 😎

 

Pour tous les autres pays, la constitution du dossier se fait également en ligne. Pour la signature, il vous suffira simplement d’imprimer le document de le signer et de nous le renvoyer par e-mail. Ça reste très facile.

 

Et comme nous collaborons avec une équipe expérimentée et spécialisée dans la gestion des dossiers des clients expatriés et des non-résidents, chaque dossier sera étudié avec sérieux. Vous pouvez garder l’esprit libre et investir sereinement en étant bien protégé. 🙌

Quelles garanties sont généralement exigées pour assurer un prêt destiné à l’investissement locatif ?

Les garanties sont modulées pour répondre aux besoins de l’emprunteur et aux exigences du prêteur. Comme évoqué précédemment, il est à noter que les banques prêteuses peuvent faire preuve de souplesse concernant les garanties exigées lorsqu’il s’agit d’un investissement locatif. En effet, si vous empruntez de l’argent pour financer un investissement locatif, il y a des chances pour que votre banque vous demande de vous couvrir uniquement sur les garanties de base, à savoir le décès et la PTIA (Perte Totale et Irréversible de l’Autonomie).

Cette tolérance de la part de l’établissement prêteur provient du fait que vos loyers rembourseront vos échéances. Eh oui, si, par exemple, vous subissez une maladie ou un accident qui déclenche l’ITT,  cela n’aura aucune incidence sur le fait que vous continuerez de toucher le versement de votre loyer et donc de disposer des fonds vous permettant de régler vos mensualités de prêt. De même, la banque continuera de percevoir le paiement des mensualités. Mais bien sûr, rien ne vous empêche d’opter pour une couverture plus complète et de souscrire à toutes les garanties (Décès, PTIA Perte Totale et Irréversible de l’Autonomie, IPT Incapacité permanente totale, ITT Incapacité Temporaire Totale, IPP Incapacité Permanente Partielle, PE Perte d’Emploi).

A noter d’ailleurs que dans ce cas, seul le coût des garanties exigées par la banque sera intégré dans le calcul du TAEG. 

Pour chaque garantie, une quotité est déterminée. Il s’agit de la part du prêt couverte par l’assurance. Si le prêt est souscrit à plusieurs, les emprunteurs peuvent décider de répartir ces 100% entre eux.

Enfin, bénéficier d’un bien en location, nombre d’entre nous en rêvent. Cependant, cela peut s’avérer compliqué et se transformer en cauchemar. Mieux vaut donc se prémunir.  Pour cela, il existe la Garantie Loyers Impayés (GLI). À savoir que la prime de cette garantie est déductible de vos loyers.

Peut-on changer d’assurance emprunteur dans le cadre d’un investissement locatif ?

Existe-t-il une possibilité de changer son assurance de prêt lorsqu’on a souscrit à un prêt immobilier pour un investissement locatif ? La réponse est un grand oui ! C’est tout à fait possible grâce à la Loi Lemoine. 


🤔 Bon à savoir :

Si vous passez par le biais d’une SCI pour votre investissement locatif, la loi Lemoine ne s’applique pas, le souscripteur du contrat étant une personne morale. Cependant, tout n’est pas perdu pour autant. Certaines banques prévoient généralement dans leur contrat de prêt des modalités de résiliation.

Avantages liés à un changement d’assurance de prêt d’investissement locatif

 

Plusieurs raisons peuvent justifier le changement d’assurance : une diminution du prix de l’assurance, la volonté d’accéder à une couverture plus large, une mésentente avec l’assureur initial, ou tout simplement, la volonté de se tourner vers des offres plus intéressantes. Quelle que soit la raison, le changement d’assurance peut s’avérer très avantageux pour l’emprunteur.

 

Procédure à suivre pour changer d’assurance de prêt 

  • Choisir une nouvelle assurance offrant des garanties équivalentes.
  • Souscrire à cette assurance.
  • Informer l’établissement prêteur de son intention de changer d’assurance en lui envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception. 
  • Transmettre les détails de la nouvelle assurance à l’organisme prêteur.

Après l’exécution de ces étapes, l’établissement prêteur dispose de 10 jours pour notifier son acceptation du changement d’assurance. Il est important de noter que l’organisme prêteur n’a pas le droit de modifier les conditions de prêt suite au changement d’assurance.

Comment assurer un investissement locatif en SCI ?

Assurer un investissement locatif nécessite une stratégie bien pensée, surtout si cette opération se réalise via une Société Civile immobilière (SCI) ou une Société civile de placement immobilier (SCPI).

Pour un investissement locatif en SCI ou en SCPI, la totalité du crédit immobilier doit être couvert par l’assurance emprunteur souscrite au nom des associés. Les quotités peuvent être réparties en fonction des partes détenues, atteignant ainsi une couverture à 100% du prêt. Il faut également noter que les primes d’assurance emprunteur peuvent être déduites des revenus fonciers, allégeant ainsi l’impôt à payer.

Naviguer entre SCI, SCPI, contrats d’assurance individuels, contrats de groupe, lois Lemoine et Lagarde nécessite l’expertise d’un professionnel pour faire le choix le plus judicieux pour tous les associés. Assurer un investissement locatif en SCI ou en SCPI n’est pas une mince affaire, mais un parcours bien guidé avec Wily pour une optimisation maximale de votre investissement locatif est tout à fait possible. Contactez nous !

Déduction de l’assurance prêt pour investissement locatif sur les revenus fonciers : comment ça marche ?

Pour les propriétaires qui ont investi dans l’immobilier locatif grâce à un prêt immobilier, la possibilité de déduire les primes de l’assurance emprunteur et les intérêts d’emprunt prélevés par la banque reste une bouffée d’air frais.

 

La loi de Finance de 2011, dans son souci d’encourager l’investissement locatif, a instauré une disposition permettant aux investisseurs de réaliser des économies d’impôts. Cela signifie que les primes d’assurance relatives à votre prêt pour un bien immobilier destiné à la location sont potentiellement éligibles à être déduites de vos revenus fonciers. Il est important de noter, cependant, que cela ne s’applique pas aux résidences principales.

 

Éligibilité à la déduction fiscale de l’assurance emprunteur

 

Il existe un certain nombre de conditions qui doivent être remplies pour être éligibles à la déduction de l’assurance prêt. Principalement, le logement doit être un bien locatif et l’emprunteur doit avoir opté pour le régime fiscal réel. De plus, il est nécessaire de justifier que vous avez payé vos cotisations d’assurance prêt et en avez conservé les justificatifs. Il est important de noter que cette déduction est limitée aux 10 premières années de souscription de l’assurance selon l’article 156 du CGI.

 

Montant maximal de la déduction fiscale de l’assurance 

 

Pour une personne célibataire, le montant maximal à déduire est de 3750 euros et il est de 7500 euros pour les couples mariés. Ces montants peuvent être augmentés de 500 euros par enfant à charge.